JURAD BAT

Projet INTERREG JURAD BAT

Partage et montée en compétence sur la gestion du risque lié au radon

Le radon est un gaz radioactif naturellement présent dans le sol. A l’air libre, il est dilué donc inoffensif. Cependant il peut se diffuser à l’intérieur des bâtiments et se concentrer à des teneurs pouvant présenter un danger pour les occupants. Depuis 1987, le radon est classé cancérigène pulmonaire certain pour l’homme par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer). En France métropolitaine, l’exposition au radon est responsable de 3000 morts par an estimés selon une étude de 2017 de l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) et de Santé Publique France.

Le radon est reconnu comme enjeu de santé publique par les pouvoirs publics. Cependant, ce risque est mal connu du grand public et son intégration n’est pas toujours prise en compte dans la construction ou la rénovation des bâtiments.

Le projet JURAD BAT est un programme européen financé en partie par le fonds européen de développement régional (FEDER). Il vise à renforcer la collaboration entre la France et la Suisse sur la gestion du risque lié au radon dans les bâtiments. Ce projet a commencé en septembre 2016 et durera 3 ans. Les deux chefs de file sont l’Université de Franche-Comté en France et la Haute Ecole d’Ingénierie et d’Architecture de Fribourg en Suisse.

L’objectif de ce projet est de développer une plateforme WEB transfrontalière pour favoriser le partage des connaissances, des compétences et des retours d’expérience. Des outils d’aide à la décision verront le jour afin d’appuyer techniquement les maîtres d’ouvrage et les usagers de bâtiment. Une base de données cartographique permettra d’établir un état des lieux de la zone d’action par la mesure de la qualité de l’air intérieur et du taux de radon. Ces campagnes de mesures viseront également à sensibiliser les particuliers des zones étudiées. Le but est de faire monter en compétence les différents acteurs (professionnels, formateurs, particuliers et collectivités/élus) pour permettre une gestion efficace et coordonnée du risque lié au radon sur l’Arc Jurassien.

Les chiffres du projet :

  • 23 partenaires
  • Durée du projet : 3 ans de septembre 2016 à septembre 2019
  • Budget global : 1 500 000 € (35 % FEDER, 45 % fonds propres, 10 % Interreg Suisse)
  • 125 échantillons collectés et analysés sur 40 sites de mesures distribués de part et d'autre de la frontière.

Télécharger la plaquette de présentation du projet.