Le Centre d’étude sur l’Evaluation de la Protection dans le domaine Nucléaire (CEPN) est une association à but non lucratif, fondée en 1976, pour évaluer la protection de l’homme contre les dangers des rayonnements ionisants, sous ses aspects techniques, sanitaires, économiques et sociaux.

D’abord fortement focalisé sur le développement et l’application du principe d’optimisation de la radioprotection, le programme de recherche du Groupe s’est également orienté au cours des dernières années vers l’implication des parties prenantes dans l’évaluation et la gestion du risque radiologique et la diffusion de la culture de radioprotection.

Les études sont réalisées par un groupe d’une quinzaine d’ingénieurs et d’économistes. Le programme de recherche est évalué par un Conseil Scientifique.

Les membres actuels de l’Association sont au nombre de quatre : Electricité de France (EDF), l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), le Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA) et AREVA.

Le Centre d’étude sur l’Evaluation de la Protection dans le domaine Nucléaire (CEPN) est une association à but non lucratif, fondée en 1976, pour évaluer la protection de l’homme contre les dangers des rayonnements ionisants, sous ses aspects techniques, sanitaires, économiques et sociaux.

Dernières publications

International Survey on the Classification of Areas

SCHIEBER C.

At the request of the French Safety Authority (ASN), a survey has been conducted by the CEPN to identify the rules applicable to the delineation of and access to radiation protection regulated areas in seven countries: Belgium, Spain, United States, Finland, United Kingdom, Sweden and Switzerland. This oral communication summarises the principal conclusions of the international survey focusing of

Lire la suite : International Survey on the Classification of Areas

Fundamentos y aplicacion del sistema de proteccion radiologica en los usos medicos.

LOCHARD J.

Me gustaria hacer una introduccion general de los fundamentos de la protecction radiologica. Cuando me invitaron a venir y dar una charla sobre los principios y los conceptons basicos de la proteccion radiologica

Lire la suite : Fundamentos y aplicacion del sistema de proteccion radiologica en los usos medicos.

Update on ISOE Website and database

SCHIEBER C.

Lire la suite : Update on ISOE Website and database

Radiological Protection and Public Communication

CLEMENT C., LOCHARD J.

Lire la suite : Radiological Protection and Public Communication

The Human Dimension of Remediation after a Nuclear Accident: From Experience to ICRP Recommendations

LOCHARD J.

Living in a contaminated environment after a nuclear accident is a complex situation generating a lot of questions and concerns among the affected population. The radioactive contamination is a worrying presence for which there are no words in the common language. All dimensions of daily life are

Lire la suite : The Human Dimension of Remediation after a Nuclear Accident: From Experience to ICRP Recommendations

Expositions / Projets

Vous avez dit Radioprotection ?

Vous avez dit Radioprotection ?

« Vous avez dit Radioprotection ? Histoires de rayons X, de radioactivité… » est une exposition consacrée à la radioprotection, c'est-à-dire à l'ensemble des moyens visant à protéger les travailleurs, la population et l'environnement des effets potentiellement nocifs des rayons X et de la radioactivité.

Rayons Santé

Rayons Santé

« Rayons Santé » est une exposition itinérante dont le but est de sensibiliser le grand public aux usages des rayons X et de la radioactivité en médecine en mettant en relief les bénéfices attendus mais aussi les risques. Plusieurs thématiques sont abordées afin d’inciter les soignants, comme les patients à avoir une approche raisonnée et prudente afin d’en tirer le meilleur parti pour la santé.

ETHOS en Biélorussie

ETHOS en Biélorussie

Le projet européen ETHOS avait pour but d’améliorer durablement les conditions de vie des habitants des villages dont la vie quotidienne a été fortement affectée par la présence à long terme de contamination radioactive à la suite de l’accident de Tchernobyl. Il s’agissait d’une nouvelle démarche pluridisciplinaire basée sur une implication forte de la population dans l’évaluation et la gestion du risque radiologique en concertation avec les autorités locales, régionales et nationales et des experts biélorusses.