Le Centre d’étude sur l’Evaluation de la Protection dans le domaine Nucléaire (CEPN) est une association à but non lucratif, fondée en 1976, pour évaluer la protection de l’homme contre les dangers des rayonnements ionisants, sous ses aspects techniques, sanitaires, économiques et sociaux.

D’abord fortement focalisé sur le développement et l’application du principe d’optimisation de la radioprotection, le programme de recherche du Groupe s’est également orienté au cours des dernières années vers l’implication des parties prenantes dans l’évaluation et la gestion du risque radiologique et la diffusion de la culture de radioprotection.

Les études sont réalisées par un groupe d’une quinzaine d’ingénieurs et d’économistes. Le programme de recherche est évalué par un Conseil Scientifique.

Les membres actuels de l’Association sont au nombre de trois : Electricité de France (EDF), l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) et le Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA).

Le Centre d’étude sur l’Evaluation de la Protection dans le domaine Nucléaire (CEPN) est une association à but non lucratif, fondée en 1976, pour évaluer la protection de l’homme contre les dangers des rayonnements ionisants, sous ses aspects techniques, sanitaires, économiques et sociaux.

Dernières publications

Dose Concepts and the Achievability of Protection for the Disposal of Long-Lived Solid Waste According ICRP.

SUGIER A., SCHNEIDER T.

Workshop Proceedings, Tokyo, Japan, 20-22 January 2009, OECD/NEA, 2010, pp. 101-110.

Summary

The main strength of ICRP is its set up of a unified protection system applicable to all types of exposure situations. However, in the case of radioactive waste disposai, the long timescale to deal with has led ICRP to publish dedicated recommendations (ICRP 81, published in 1999) in order to take such a challenge into account while still using the classical tools of ICRP system of radiologieal protection.

Since then, ICRP has issued new general recommendations, in 2007 (Publication 103), which formally replaced the previous recommendations of 1991 (publication 60) on which ICRP 81 was based.

One of the major features of the new recommendations is the evolution "from the previous process-based protection approach using practices and interventions by moving to a situation-based approach applying the fundamental principles ... of protection to ail controllable exposure situations" in a similar way. The new recommendations also introduce a framework for the selection of source-related protection criteria to be applied according to the different exposure situations.

The present paper deals with the following issues raised by the radioactive waste management community, on the basis of ICRP 81 and of the new orientations provided by ICRP 103:

  • Which are the units and the dosimetric concepts to be used in the specific case of waste disposal and notably the health detriment?
  • How should the "basic principle, that the individuals and populations in the future should be afforded at least the same level of protection from actions taken today as in current generation" be understood? (ICRP 81 § 40)
  • Does the meaning of the word protection change between the active and the passive phases of the management of the waste?
  • What are the relevant documents to be considered as references of ICRP position in the area of radioactive waste?

1003 A1078

Expositions / Projets

Vous avez dit Radioprotection ?

Vous avez dit Radioprotection ?

« Vous avez dit Radioprotection ? Histoires de rayons X, de radioactivité… » est une exposition consacrée à la radioprotection, c'est-à-dire à l'ensemble des moyens visant à protéger les travailleurs, la population et l'environnement des effets potentiellement nocifs des rayons X et de la radioactivité.

Rayons Santé

Rayons Santé

« Rayons Santé » est une exposition itinérante dont le but est de sensibiliser le grand public aux usages des rayons X et de la radioactivité en médecine en mettant en relief les bénéfices attendus mais aussi les risques. Plusieurs thématiques sont abordées afin d’inciter les soignants, comme les patients à avoir une approche raisonnée et prudente afin d’en tirer le meilleur parti pour la santé.

ETHOS en Biélorussie

ETHOS en Biélorussie

Le projet européen ETHOS avait pour but d’améliorer durablement les conditions de vie des habitants des villages dont la vie quotidienne a été fortement affectée par la présence à long terme de contamination radioactive à la suite de l’accident de Tchernobyl. Il s’agissait d’une nouvelle démarche pluridisciplinaire basée sur une implication forte de la population dans l’évaluation et la gestion du risque radiologique en concertation avec les autorités locales, régionales et nationales et des experts biélorusses.